Quelles sont les contre-indications et limites à la pratique du massage bien-être ?

Marijo M

6/2/20241 min read

good vibes only text
good vibes only text

  1. Les contre-indications absolues à la pratique d'un massage bien-être.

Il y a des cas où aucun massage bien-être ne pourra être délivré :

  • Fièvre de 2 degrés au-dessus de la normale

  • Infection contagieuse / Douleur associée à une infection

  • Vomissement / Nausée / Diarrhée

  • Rhumatisme inflammatoire aigu / Phase aigue d’une maladie

  • Dysfonction grave ou non traitée d’un organe ou d’un système (insuffisance cardiaque, lymphome,...)

  • Phlébite = obstruction d’une veine par un caillot de sang

  • Grossesse pathologique / grossesse à risque

    1. Les limites à la pratique d'un massage bien-être.

Une prudence sera de mise dans les situations suivantes :

  • Os fracturé

  • Peau lésée : mycose, herpès, zona, verrue, acné, brûlures, ecchymoses, eczéma, escarre, plaie,...

--> les zones affectées ne seront pas massées, nous pourrons nous concentrer sur le reste du corps

  • Hypertension artérielle

  • Prise d’antalgiques ou toute substance susceptible de modifier la perception de la douleur / du toucher

--> seul un massage doux/relaxant sera effectué

  • Personnes âgées

  • Grossesse physiologique, quelque soit le stade

  • Hypotension artérielle

--> massage possible avec une prise en charge adaptée

  • Les cas de cancer nécessitent un avis médical (obligatoire et écrit).

Cette liste n’est pas exhaustive, en cas de doute, consultez le professionnel de santé adapté. Lors de votre venue, merci de me communiquer toute information utile à l’adaptation du massage, nous pouvons également en discuter en amont de la prise de rendez-vous.